Vertigo

À l’ascenseur, nous avons préféré l’escalier.

L’événement a lieu dans l’escalier n°5 de Montmartre aux artistes, cité emblématique de l’architecture moderne des années 30.
L’exposition joue avec le graphisme gris et blanc et les proportions de l’architecture. Elle propose une réflexion sur la symbolique de l’escalier et sa réalité. Le spectateur découvre dans un mouvement ascensionnel et spiralaire la réflexion de quatre artistes sous forme de dessins, de peintures et d’œuvres numériques.
L’escalier par ses circonvolutions ou ses paliers, ses brusques changements de direction symbolise la progression, l’acquisition des connaissances, l’ascension sociale et la transfiguration. Il relie le haut et le bas, le supérieur et l’inférieur. Comme tous les symboles l’escalier revêt aussi un aspect négatif : la descente, la chute, le retour à la matérialité et au monde souterrain. La disposition scénique des œuvres exposées soutient cette conscience accrue de soi et du monde.